Publié par : christellemarilleau | 24 mars, 2008

Des richesses dans le patrimoine agricole breton pour la biomasse

Biomasse et patrimoine breton font-ils bon ménage pour assurer un bel avenir énergétique à la région? Les richesses sont présentes mais les enjeux plus complexes. Exemples.

Selon ecolopopinfo, revue internationale qui se dit « d’actualité positive », la Bretagne est « l’une des régions les mieux dotées en matière de potentiel d’énergies renouvelables : ensoleillement généreux, vents fréquents, agriculture omniprésente ». La biomasse étant considérée à de nombreuses reprises comme une énergie renouvelable, qui plus est importante ,on peut alors se demander quelle est la place donnée à la biomasse, dans le patrimoine agricole breton? Il faut se baser pour cela sur les ressources et compétences disponibles, utilisables, et mobilisées en fonction d’intérêts propres à chacun des acteurs du territoire qui en font usage. Produire autrement à partir de quoi et pourquoi?

Différentes ressources

En Bretagne, la biomasse peut être développée à partir de différentes ressources.
– A partir de la méthanisation déjà (déjections animales, déchets agro-alimentaires). Selon le pdf « le biogaz en Bretagne: quelle organisation? » de l’Ademe en Bretagne, depuis un an, la délégation Bretagne s’associe avec d’autres acteurs régionaux pour une « animation spécifique interrégionale » autour de la méthanisation agricole.
– A partir du bois énergie aussi qui semble avoir de l’avenir , notamment à travers le plan bois-énergie en Bretagne,
– Mais encore à partir du biocarburant permettant une autonomie énergétique des agriculteurs, selon le magazine de la région Bretagne Breizhine.

Le développement de la biomasse ne semble pas dépourvu d’enjeux:
exemple du projet d’usine à lisier à Lannilis, avorté en 2005 pour des raisons de viabilités techniques et économiques qui rejoint certaines opinions comme celle de Christian Bucher, porte-parole des Verts du pays de Brest qui considère ces usines comme « des appels d’air pour produire toujours plus »;
exemple du projet de station de méthanisation de Gros Chêne ; exemple du couplage de la biomasse à l’énergie solaire à Saint-Brieuc avec la société marseilleise EDM13.

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :