Publié par : surlestracesdujournalisme | 18 mars, 2008

Des éoliennes inspirées par les baleines

Accroître l’efficacité et la stabilité des éoliennes tout en diminuant leurs nuisances sonores, c’est ce que la compagnie canadienne Whalepower affirme pouvoir bientôt proposer avec sa nouvelle technologie inspirée par les baleines à bosses. Comme l’explique le blog des énergies de la mer, la technologie appelée des « tubercules », a été développée à partir d’un modèle mathématique élaboré par des chercheurs de l’Université de Harvard en 2004. Ils se sont inspirés des excroissances de ces mammifères marins pour démontrer que des tubercules sur des pales ou des ailes permettraient d’accroître leur efficacité énergétique.

 terresacree.org

Baleines à bosses dont la technologie des tubercules est inspirés (biomimétisme).

Le modèle est actuellement testé à l’institut de l’énergie éolienne au Canada sur des éoliennes. Elles ne sont pas encore sur le marché, mais les premiers tests sont concluants : augmentation de l’efficacité énergétique, de la stabilité et réduction du bruit. Stephen Dewar, directeur de Recherche et Développement de WhalePower affirme même que  » La technologie des tubercules a permis à une éolienne d’affronter un ouragan et de survivre à une tempête de neige et de glace  » .

stephen-dewar-et-pales-a-tubercule.jpeg

Stephen Dewar et une pale à tubercule

La même compagnie a démontré que la technologie des tubercules augmentait de 20% l’efficacité des aérateurs industriels de bâtiments et ventilateurs lorsqu’ils étaient équipés de double pales à tubercules. Résultat : le plus grand fabricant canadien commercialisera cette technologie à partir de fin avril 2008. En théorie, la technologie des « tubercules » permettrait également d’accroître la performance des turbines hydroliennes, des ventilateurs et aérateurs, et même des ailes d’avions. C’est pourquoi, les chercheurs d’Harvard prévoient une généralisation de cette technologie à toutes les pales et ailes et comparent cette trouvaille à celle des générateurs de vortex en 1832.

Source : Energies de la mer

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :