Publié par : auroreg | 31 janvier, 2008

Coupures de courant en Chine

La chine connait le pire hiver depuis 50 ans et les conséquences du froid et de la neige se font ressentir jusque dans la production electrique. L’article « il s’agit de la crise énergétique chinoise la plus importante » sur 20minutes.fr explique : « Avec 78% de l’électricité produite à partir de charbon en Chine, les tempêtes de neige ont durement touché la production d’énergie en bloquant des convois entiers sur les voies. «Moins de 25% de la demande quotidienne de charbon a pu être assuré», a admis le ministère des Transports ».

Selon le site enerzine (le portail de toutes les énergies),  » Le 20 janvier, les stocks de charbon ne garantissaient plus que 7 jours de fonctionnement des centrales. Les autorités chinoises ont mis en place des mesures de restrictions sur 13 réseaux provinciaux et des coupures temporaires ont été rapportées. En milieu de semaine, le pays connaissait un déficit électrique de 69,3 millions de kilowatts ».

Toujours selon l’article de 20min.fr, « La neige ne serait qu’un prétexte qui servirait de révélateur à cette crise: selon des experts en énergie, la vraie cause serait en fait un bras de fer entre les producteurs d’électricité et Pékin. La récente libéralisation des prix du charbon a fait envoler son coût en 2007 de 14%. Or pour autant, les centrales, principales clientes des mines, n’ont pu répercuter cette hausse car le gouvernement refuse pour l’instant de déréguler le prix de l’électricité. Il craint un nouveau mécontentement de la population déjà très insatisfaite de l’inflation des produits courants qu’elle a du mal à supporter ».
La Chine a interdit l’exportation de Charbon pendant 2 mois.

Publicités

Responses

  1. Et le charbon vint à manquer …

    Le charbon n’en a pas pour deux siècles, comme on l’entend souvent dire, mais pour beaucoup moins longtemps.

    En six ans, entre 1999 et 2005, les réserves prouvées de charbon ont diminué de 14 %. Exprimé en années de production, ces réserves sont passées de 227 à 144 ans, soit une diminution de durée de 83 ans (- 36 %) en six ans.

    A lire ici : http://futura24.site.voila.fr/charbon/charbon.htm

    A noter que les réserves de charbon n’ont pas augmenté malgré un prix qui a doublé entre 1999 et 2005, comme le voudrait une théorie économique simpliste selon laquelle « les réserves augmentent avec les prix ». Au contraire, elles ont diminué de 14 % en tonnage.

    Comme pour le pétrole, l’uranium et le gaz, la production de charbon passera par un maximum vers 2030 (le peak coal) avant d’entrer dans un déclin sans remède.


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :