Publié par : emiliebrouze | 12 janvier, 2008

La thermographie aérienne infrarouge

L’énergie est chère. L’efficacité énergétique des batiments doit donc être optimale, car le secteur résidentiel et tertiaire repèsente 44 % de notre consommation énergétique. Pour cela, des communautés urbaine comme Dunkerque en 2004 ou Annecy (Haute-Savoie) en décembre dernier mettent en place des opérations de thermographie aérienne infrarouge.

De quoi s’agit-il ?
Le survol par hélicoptère (400 à 500m) du territoire, équipé de caméras thermique, permet d’établir des cartes thermiques précises. Des cartes qui peuvent être utilisées par des privés ou collectivités territoriales afin de situer d’éventuelles déperditions d’énergie, et d’entreprendre ensuite des travaux.

Ces opérations ont une visée environnementale mais aussi financière, dans le souci d’économiser ses dépenses en énergie.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :