Publié par : Mariam Sheikh | 11 janvier, 2008

Effet de serre, des solutions plus ou moins radicales

Le « trou » dans la couche d’ozone, la pollution, le réchauffement climatique sont autant de problèmes mondiaux dont chacun a plus ou moins aujourd’hui conscience. Certains travaillent d’ailleurs d’arrache pied pour empêcher l’aggravation de ces troubles planétaires.

D’où le développement de solutions pour le moins originales. Dan l’université de l’Arkansas par exemple, Times of India rapporte récemment que des scientifiques mettent au point un bio diesel à partir de la graisse de poulet. Han Songmei, journaliste de Newsweek met quant à lui mis en lumière une autre pratique en Chine qui consiste à extraire l’énergie des fientes de poulets.

Mais au pays du soleil levant, une autre solution plus drastique axée sur le développement durable va être mise en application dès le premier juin afin. « China crackdown on plastic bags », un article publié par Al Jazeera, annonce que le deuxième pollueur mondial va interdire la distribution gratuite de sacs plastiques sous peine d’amende. Le but est clairement d’encourager les consommateurs à revenir aux sacs en tissu et autres paniers en osier.

Même avant la conférence de Bali, les plus grosses compagnies internationales membres du CLGC (EU Corporate leaders groups on climate) avaient lancé un appel sur l’urgence de la création d’un accord mondial économique pour lutter contre l’effet de serre. « Businesses urge climate action », article d’Al Jazeera, explique que l’intérêt est de structurer l’investissement dirigé sur les technologies faiblement consommatrices de charbon.

Solutions existantes à revoir

Un certain nombre de produits permettent au quotidien de réduire la consommation énergétique. Mais tous ne sont pas adaptés. Par exemple, « Low-energy bulbs worsen skin rashes » publié dans de Times of India met en évidence les conclusions de chercheurs américains sur les effets nocifs des ampoules à basse consommation. Elles seraient dangereuses pour les personnes atteintes d’un sensibilité accrue de la peau et elles pourraient également provoquer des maux de têtes et accentuer le risque d’épilepsie.

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :