Publié par : surlestracesdujournalisme | 12 décembre, 2007

La conférence de Bali discute d’un réaménagement du protocole de Kyoto

On ne présente plus le droit de polluer instauré par le protocole de Kyoto. Certaines de ses dispositions s’avèrent, en pratique, inégalitaires. L’une d’elle permet par exemple à chaque pays signataire de « racheter » son excès de pollution en financant des installations dans les pays en développement. Si le seuil de leur permis de pollution n’est pas dépassé alors le pays peut vendre ses unités de pollution (crédit carbone). Une sorte de marché de la pollution. Ce système a permis de développer 850 projets dans des pays en développement ce qui représente 8 milliards d’investissements.

Seulement, la répartition de ces projets pose quelque peu problème. En effet, 518 projets ont été développés en Asie (dont 289 en Inde, 131 en Chine) contre seulement 23 en Afrique (dont 12 en Afrique du Sud). Dix ans après la signature du protocole de Kyoto, la conférence internationale de Bali tente de discuter de ces dysfonctionnements.

Ceux-ci s’expliquent par le fait que les projets en Afrique sont plus longs, de plus petites tailles et rapportent moins de crédits carbone. De plus, certains projets seraient parfois contre-productifs. Ils inciteraient, par exemple, le développement de la production de certains gaz (HCFC 22) car le financement de la dépollution de cette production permettraient d’obtenir rapidement des crédits et donc des sous!

Si je n’ai pas été claire, cliquez ici.

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :