Publié par : Benoît Léty | 27 novembre, 2007

La facture énergétique des villes françaises est très salée!

Une étude révèle que le coût de l’énergie dans le budget des communes a augmenté d’un cinquième en cinq ans. La consommation des bâtiments publics concentrant 3/4 de ces dépenses.

L’Ademe a présenté une étude montrant que la facture énergétique des villes (hors Paris, Lyon et Marseille) a monté de 19% en cinq ans, entre 2000 et 2005. La facture est donc de 2,2 milliards d’euros en 2005, soit 3,8 % du budget moyen total de fonctionnement des communes. C’est évidemment dû avant tout à la hausse du prix des combustibles (pétrole…).

On peut notamment retenir de cette étude que les 3/4 de ces coûts sont facturés pour la consommation des bâtiments publics. Que ces bâtiments communaux consomment principalement du gaz naturel et de l’électricité. Que la part des éclairages publics et des carburants a considérablement diminué dans cette facture énergétique des villes. Ou que l’utilisation des énergies renouvelables reste marginale.

Le site Actualités News Environnement voit ainsi en cette étude un outil de référence pour les communes :

« Cette enquête (…) permettra également d’évaluer les actions de maîtrise des consommations énergétiques misent en oeuvre pour atteindre les objectifs fixés par le Grenelle de l’environnement (…). »

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :